Renault Vel Satis

Manuel du conducteur

Revue technique Renault Vel Satis: Préliminaire

Revue technique Renault Vel Satis / Moteur et périphériques / Injection diesel / Injection EDC15C3 C N˚ Programme : CB - N˚ Vdiag : 10 / Préliminaire

Ce document présente le diagnostic applicable sur les calculateurs :

EDC15C3C, n programme CB, n Vdiag 10, équipant la Vel Satis.

Référence calculateur : 82 00 211 474 (moteur 150 ch) ou 82 00 211 476 (moteur 115 ch) Pour entreprendre ce diagnostic, il est impératif de disposer des éléments suivants : Le schéma électrique de la fonction pour le véhicule considéré.

Le manuel de réparation pour le véhicule considéré.

Les outils définis dans la rubrique "outillage indispensable".

DEMARCHE DE DIAGNOSTIC

  • Mise en oeuvre d'un des outils de diagnostic pour effectuer l'identification du système équipant le véhicule (lecture de la famille calculateur, du N de programme, du Vdiag...).
  • Recherche des documents "Diagnostic" correspondant au système identifié.
  • Prise en compte des informations fournies dans les chapitres préliminaire.
  • Lecture des défauts en mémoire du calculateur et exploitation de la partie "interprétation des défauts" des documents.

RAPPEL : Chaque défaut est interprété pour un type de mémorisation particulière (défaut présent, défaut mémorisé, défaut présent ou mémorisé). Les contrôles définis pour le traitement de chaque défaut ne sont donc à appliquer sur véhicule que si le défaut déclaré par l'outil de diagnostic est interprété pour son type de mémorisation.

Le type est à considérer à la mise en oeuvre de l'outil de diagnostic suite à coupure et remise du contact.

Si un défaut est interprété lorsqu'il est déclaré "mémorisé", les conditions d'applications du diagnostic figurent dans le cadre "consignes". Lorsque les conditions ne sont pas satisfaites, s'inspirer du diagnostic pour contrôler le circuit de l'élément incriminé car la panne n'est plus présente sur le véhicule. Effectuer la même démarche lorsqu'un défaut est déclaré mémorisé par l'outil de diagnostic est qu'il n'est interprété dans la documentation que pour un défaut présent.

Réaliser le contrôle de conformité (mise en évidence d'éventuels dysfonctionnements non encore déclarés par l'auto-diagnostic du système) et appliquer les diagnostics associés suivant résultats.

  • Validation de la réparation (disparition de l'effet client).
  • Exploitation du diagnostic par "effet client", selon les arbres de localisation de pannes, si le problème persiste.

OUTILLAGE INDISPENSABLE :

Pour communication avec l'unité centrale électronique d'injection : NXR / CLIP / OPTIMA.

Pour divers contrôles électriques : Optima 5800 avec option, multimètre, sonde température.

Bornier référence : Elé. 1613 (nécessaire pour ne pas endommager les cosses des connecteurs de l'unité centrale d'injection).

Bornier référence : Elé. 1603 (nécessaire pour ne pas endommager les cosses des connecteurs de l'unité centrale habitacle).

ATTENTION : tout diagnostic impliquant une intervention sur le système d'injection directe haute pression nécessite une complète connaissance des consignes de propreté et de sécurité définies dans le Manuel de réparation du véhicule considéré, chapitre 13.

REMARQUES GENERALES

Ce véhicule étant multiplexé, certaines liaisons filaires sont supprimées et les informations, qui normalement y transitent, arrivent ou aboutissent sur le réseau multiplexé.

Antidémarrage, vitesse véhicule, demande et interdiction de conditionnement d'air, signal compte tours.

Allumage des témoins de fonctionnement et d'indicateur de défaut.

  1. Evolution par rapport au numéro de Vdiag précédent (n Vdiag 0C) :

Cette version de l'EDC15 introduit une nouvelle fonction : l'"IMA" (injector menge nabgleich) soit "correction du débit injecteur", que l'on appellera "calibration IMA".

Les injecteurs sont classifiés en usine selon leur propre débit : au ralenti, à pleine charge, en phase de préinjection.

Il en résulte un code alpha numérique de 6 caractères qui est gravées sur la partie supérieur du corps Bakélite de l'injecteur. Ces codes sont ensuite mis en mémoire dans le calculateur qui peut alors piloter chacun des injecteurs en tenant compte de leur dispersion à la fabrication.

En après-vente, lors du remplacement d'un injecteur ou du calculateur, ces codes peuvent être programmés par la prise diagnostic avec les outils RENAULT NXR et CLIP.

  1. Opération de remplacement du calculateur ou de reprogrammation

Le calculateur peut être reprogrammé par la prise diagnostic avec les outils RENAULT NXR et CLIP.

Avant toutes reprogrammation ou remplacement du calculateur en après vente et si l'IMA est en service sur votre véhicule, il faut, sauvegarder dans l'outil de diagnostic : la calibration "IMA", les configurations APV (correction régime ralenti) et les options, à l'aide de la commande SC005.

Une fois la sauvegarde réalisée, effectuer la reprogrammation ou le remplacement du calculateur puis lancer la commande SC007 pour rétablir les "paramètres" précités (voir procédure au chapitre aide).

  1. Remplacement d'un ou de plusieurs injecteurs

Lors du remplacement d'un injecteur, il est impératif de programmer au calculateur, la nouvelle calibration "IMA" de la sortie injecteur concerné. Cette opération s'effectue grâce à la commande spécifique : SC004 : saisie données de calibration injecteurs (voir procédure chapitre aide).

ATTENTION : toute intervention sur le circuit haute pression nécessite une complète connaissance des consignes de propreté et de sécurité définies dans le Manuel de réparation du véhicule considéré, chapitre 13B.

  1. GESTION VOYANT (sauf niveau d'équipement E3)

Voyant pré/postchauffage et de défaillance électronique (gravité 1) :

Ce voyant est utilisé soit comme témoin de fonctionnement, soit comme indicateur de défaut.

  • Eclairage continu après la mise du contact : témoin de préchauffage des bougies.
  • Eclairage continu après le préchauffage (sous Après contact, moteur tournant, en roulage...) : indicateur de défaut de gravité 1 (implique un fonctionnement réduit et un niveau de sécurité limité. l'utilisateur doit effectuer les réparations au plus vite).

Voyant alerte température d'eau ou de défaillance électronique grave (gravité 2) :

Ce voyant est utilisé soit comme témoin d'alerte température d'eau, soit comme indicateur de défaut. Il s'allume pendant 3 secondes à la mise du contact (procédure automatique de test).

  • Eclairage continu : indique une surchauffe moteur ou une défaillance de gravité 2.

Dans le cas d'une gravité 2, l'injection est automatiquement coupée après quelques secondes.

Dans le cas d'une alerte température d'eau, l'injection n'est pas coupée et le conducteur reste libre d'arrêter ou non le véhicule.

Dans le chapitre "diagnostic-interprétation des défauts", l'indice de gravité correspondant au défaut est, le cas échéant, précisé avec sa caractérisation (exemple : 1DEF GR1 ou GR2).

GESTION VOYANT (niveau d'équipement E3)

Selon le défaut ou le fonctionnement en cours, un sigle particulier est affiché par la vignette du tableau de bord.

préchauffage, défaillance électronique (gravité 1), défaillance électronique grave (gravité 2), alerte température d'eau.

Sigle préchauffage : allumage orange rapide après la mise du contact : témoin de préchauffage des bougies.

Sigle défaillance électronique : allumage orange continu après le préchauffage (sous Après contact, moteur tournant ou en roulage...) : indique un défaut de gravité 1 (implique un fonctionnement réduit. L'utilisateur doit faire effectuer les réparations au plus vite).

Sigle défaillance électronique grave : (inscription : "coupé le contact" + "stop" inclus dans un logo moteur) : allumage rouge : indique une défaillance de gravité 2, son allumage précède la coupure automatique de l'injection.

Sigle "alerte température d'eau" suivi de l'affichage "couper le contact" : indique une surchauffe moteur, l'injection n'est pas coupée et le conducteur reste libre d'arrêter ou non le véhicule.

    Injection EDC15C3 C N˚ Programme : CB - N˚ Vdiag : 10
    ...

    Interprétation des défauts
    CIRCUIT CAPTEUR TEMPERATURE D'EAU CC.0 : Court-circuit à la masse CO.1 : Circuit ouvert ou court-circuit au +12 volts 1.DEF : Température d'eau de fonctionnement non atteinte ...

    D'autres materiaux:

    Préliminaire
    Ce document présente le diagnostic applicable sur les calculateurs "Lampes au Xénon" équipant la VEL SATIS. Pour entreprendre un diagnostic de ce système il est impératif de disposer des éléments suivants : Le manuel de ré ...

    Diagnostic de détection des ratés de combustion
    Le but de la détection des ratés de combustion est de détecter un dysfonctionnement qui provoquerait un dépassement du seuil OBD ("On Board Diagnostic") par les émissions de polluants et détériorerait le catalyseur. Le diagnostic peut ...

    Filtre à air - Clapet de retenue du servofrein
    REMPLACEMENT DU FILTRE A AIR Pour le remplacement du filtre à air (F), il n'est pas nécessaire de déposer le servofrein. Sous le pédalier, à l'aide d'un tournevis ou d'un crochet métallique, extraire le filtre usagé (F). Couper en (A) le ...

    Categorie


       

    www.rensatis.com © 2019