Renault Vel Satis

Manuel du conducteur

Revue technique Renault Vel Satis: Interprétation des commandes

Revue technique Renault Vel Satis / Moteur et périphériques / Injection diesel / Injection EDC15C3 C N˚ Programme : CB - N˚ Vdiag : 10 / Interprétation des commandes

LIMITATION DE SURALIMENTATION CLAPET DE LIMITATION DE SURALIMENTATION

CONSIGNES

Effectuer ce diagnostic suite à l'interprétation d'un défaut non résolu ou suite au traitement de l'interprétation du PR082 et/ou suite à un effet client (manque de puissance, fumée ...).

ETAPE 1

  1. Contrôler la résistance du clapet de limitation de suralimentation, entre ses voies 1 et 2.

    Changer le clapet si sa résistance n'est pas de l'ordre de : 15,4 Ω +- 0,7 à +20 C.

Assurer l'absence de résistance parasite sur les liaisons entre :

Calculateur moteur, connecteur B voie L2 Voie 1 du régulateur de pression de suralimentation.

12 volts après relais Voie 2 du régulateur de pression de suralimentation.

  1. Moteur tournant, assurer la présence d'une dépression de ~ 900 mb à l'entrée de l'électrovanne.

    Effectuer les réparations nécessaires en cas d'anomalie (contrôle de la conformité et de l'étanchéité du circuit de dépression ...).

  2. Débrancher les Durit d'entrée et de sortie de l'électrovanne. Avec une pompe à vide, appliquer une dépression de ~ 900 mb sur le raccord d'entrée de l'électrovanne.

    En cas de fuite, changer l'électrovanne.

    Si la dépression est maintenue, lancer la commande AC004 : si l'électrovanne s'ouvre (retour à la pression atmosphérique du manomètre de pompe à vide), passer à l'étape 2 sinon, assurer le fonctionnement de l'étage de sortie du calculateur :

  • Soit au voltmètre :

Electrovanne connectée, relier le cordon de masse du voltmètre sur la voie 2 de l'électrovanne et le cordon positif sur la voie 1, effacer un éventuel défaut de l'électrovanne puis lancer la commande AC004 :

Le voltmètre doit afficher deux tensions successives @ (tension batterie X RCO en cours), soit :

~ 2,5 volts pour un RCO de 20% puis ~ 8,7 volts pour un RCO de 70% (dix cycles).

  • Soit à l'oscilloscope :

(Optima ou Clip technique) sur calibre 5 volts/division et base de temps 1ms/div : Electrovanne connectée, relier la masse de l'oscilloscope sur la masse batterie et la pointe de touche positive sur la voie 2 de l'électrovanne, effacer un éventuel défaut de l'électrovanne puis lancer la commande AC004 :

l'oscilloscope doit afficher un signal carré d'amplitude 12,5 volts à la fréquence de 140 Hz (avec un RCO passant successivement de ~20 à ~70 %).

Si la mesure est conforme, changer l'électrovanne.

Si la mesure n'indique aucun pilotage "proportionnel", ou une tension continue, changer le calculateur de contrôle moteur. Modifier si nécessaire la configuration du calculateur neuf par rapport aux options présentes sur le véhicule.

ATTENTION : suivre la procédure de remplacement du calculateur, définie dans la partie "Aide : Calibration IMA" de ce chapitre.

ETAPE 2

  1. Vérification de l'étanchéité du circuit de commande du poumon : Appliquer une dépression de ~ 900 mb sur la Durit reliant la sortie de l'électrovanne au poumon de commande du volet de wastegate (côté électrovanne).

    En cas de fuite, remplacer le poumon et/ou la Durit.

    Si le poumon tient la dépression, contrôler le déplacement du volet et le réglage de la tige de wastegate (manuel de réparation chapitre 12b : soupape régulatrice de pression).

    Effectuer les réparations nécessaires.

  2. Si le problème persiste : Contrôler que l'échappement ne soit pas bouché.

    Vérifier l'efficacité du turbo.

    Effectuer les réparations nécessaires.

APRES REPARATION

Reprendre le contrôle de conformité au début.

DE PRESSION DE CARBURANT ELECTROVANNE DE PRESSION DE CARBURANT

CONSIGNES

Effectuer ce diagnostic :

  • suite à l'interprétation d'un défaut non résolu
  • suite à un dysfonctionnement relevé dans le menu commande,
  • suite à une incohérence relevée dans le menu "paramètre" ou,
  • suite à un effet client (problème de démarrage, instabilité du régime, bruits d'injection).

ETAPE 1

Contrôler la résistance du régulateur de pression entre ses voies 1 et 2.

Si sa résistance n'est pas de l'ordre de : 3 Ω +- 0,5 à 20 C, changer le régulateur.

Assurer l'absence de résistance parasite sur les liaisons entre :

Calculateur moteur, connecteur B voie L1 voie 2 du connecteur du régulateur de pression.

12 volts après relais  voie 1 du connecteur du régulateur de pression.

Si en lançant la commande AC006, un léger sifflement ainsi qu'un claquement du régulateur de pression sont perceptibles, passer à l'étape 2 sinon, assurer le fonctionnement de l'étage de sortie du calculateur.

  • Soit à l'ampèremètre :

Electrovanne connectée, relier la pince ampèremétrique sur la liaison de la voie 1 de l'électrovanne (respecter le sens du courant). Effacer un éventuel défaut de l'électrovanne de pression de carburant puis lancer la commande AC006 :

L'ampèremètre doit afficher dix cycles de deux intensités successives : ~ 0,6A puis ~ 2A.

  • Soit au voltmètre :

Electrovanne connectée, relier le cordon de masse du voltmètre sur la voie 2 de l'électrovanne de pression de carburant et le cordon positif sur la voie 1. Effacer un éventuel défaut de l'électrovanne de pression de carburant puis lancer la commande AC006 :

Le voltmètre doit afficher deux tensions successives @ (tension batterie X RCO* en cours), soit successivement : ~ 3,15 volts pour un RCO de 25% puis ~ 9,45 volts pour un RCO de 75% (dix cycles).

  • Soit à l'oscilloscope :

(type optima ou Clip technique) sur calibre 5 volts/division et base de temps 1ms/div : Electrovanne connectée, relier la masse de l'oscilloscope sur la masse batterie et la pointe de touche positive sur la voie 2 de l'électrovanne de pression de carburant. Effacer un éventuel défaut de l'électrovanne de pression de carburant puis lancer la commande AC006 :

→  L'oscilloscope doit afficher un signal carré d'amplitude 12,5 volts à la fréquence de 185 Hz (avec un RCO passant successivement de 25 à 75 %).

Si la mesure est conforme, changer le régulateur.

Si la mesure n'est pas conforme, changer le calculateur de contrôle moteur. Modifier si nécessaire la configuration du calculateur neuf par rapport aux options présentes sur le véhicule.

ATTENTION : suivre la procédure de remplacement du calculateur, définie dans la partie "Aide" : Calibration IMA de ce chapitre.

ETAPE 2, page suivante.

*Rapport Cyclique d'Ouverture

Dans le cas d'une surpression de rampe :

Vérifier le fonctionnement des injecteurs : voir partie "Aide" diagnostic injecteurs de ce chapitre.

Vérifier le fonctionnement du capteur de pression de rampe. Diagnostic PR083.

Si ces contrôles n'indiquent aucune anomalie, changer le régulateur.

Dans le cas d'une souspression de rampe :

Vérifier le fonctionnement du capteur de pression de rampe. Diagnostic PR083.

Vérifier l'amorçage du circuit gazole basse pression, assure également la conformité des branchements du filtre à gazole et sa non saturation en eau.

Contrôler l'absence de bulles d'air entre le filtre et la pompe haute pression.

Contrôler l'étanchéité du circuit de gazole basse pression et haute pression (contrôles visuels, odeurs, etc) : corps de pompe, clapet de surpression, tuyaux, raccords rampe et injecteurs, puits d'injecteurs, etc).

Effectuer les réparations nécessaires.

Vérifier le fonctionnement des injecteurs : voir partie "Aide" : diagnostic des injecteurs de ce chapitre.

Si les contrôles précédents n'indiquent aucune anomalie, la souspression est due soit au régulateur haute pression, soit à une anomalie interne de la pompe haute pression.

Si le moteur démarre : Effacer un éventuel défaut sur l'électrovanne de pression carburant.

Moteur chaud, le laisser tourner au ralenti quelques minutes (3 à 5 minutes).

S'il cale et que le défaut réapparaît, changer le régulateur.

S'il ne cale pas, stabiliser le régime à 2000 tr/min (1 minute) puis accélérer pied à fond jusqu'à la coupure.

Si le moteur cale changer la pompe haute pression.

Si le moteur ne démarre pas ou qu'aucun calage n'est obtenu : Changer en premier lieu le régulateur et si le problème persiste, changer la pompe haute pression.

CONSIGNES VANNE EGR

CONSIGNES

Effectuer ce diagnostic suite au défaut DF077 (1.DEF ou 2.DEF) non résolu ou suite à un effet client (manque de performance, fumées ...).

ETAPE 1

Mesurer la résistance de la vanne EGR, entre ses voies 1 et 5 : Si sa résistance n'est pas de l'ordre de 8 Ω +- 0,5 à +20 , changer la vanne EGR.

Assurer l'absence de résistance parasite sur les liaisons entre :

Calculateur moteur, connecteur B voie M1 voie 5 connecteur de la vanne EGR.

12 volts après relais voie 1 du connecteur de la vanne EGR.

Si en lançant la commande AC007, aucun mouvement de la vanne n'est perceptible, assurer le fonctionnement de l'étage de sortie du calculateur :

  • Soit à l'oscilloscope (type optima ou Clip technique) sur calibre 5 volts/division et base de temps 2 ms/ division :

Vanne EGR connectée, relier la masse de l'oscilloscope sur la masse batterie et la pointe de touche positive sur la voie 5 de la vanne EGR, effacer un éventuel défaut de la vanne EGR puis lancer la commande AC007 : L'oscilloscope doit afficher un signal carré d'amplitude 12,5 volts à la fréquence de 140 Hz, (avec un RCO passant de 25 à 75 %).

  • Soit au voltmètre : Vanne EGR connectée, relier le cordon de masse du voltmètre sur la voie 2 de la vanne EGR et le cordon positif sur la voie 1, effacer un éventuel défaut de la vanne EGR puis lancer la commande AC007 ; le voltmètre doit affiché deux tensions successives @ à (tension batterie X RCO en cours) soit successivement : 3,15 volts pour un RCO de 25% puis 9,45 volts pour un RCO de 75% (10 cycles) Si la mesure est conforme, passer à l'étape 2.

    Si l'oscilloscope (ou le voltmètre) n'indique pas de pilotage, ou une tension continue, changer le calculateur de contrôle moteur. Modifier si nécessaire la configuration du calculateur neuf par rapport aux options présentes sur le véhicule.

ATTENTION : suivre la procédure de remplacement du calculateur, définie dans la partie "Aide" : Calibration IMA de ce chapitre.

ETAPE 2, page suivante.

Débrancher le connecteur et déposer la vanne EGR : Si la dépose révèle un blocage de la soupape (exemple : soupape en position ouverte), changer la vanne EGR.

Sinon, vanne déposé, rebrancher le connecteur, effacer le défaut et lancer la commande AC007 et vérifier :

  • Le déplacement de la soupape.
  • Course de la soupape en fonction du RCO = 2,25 mm +- 0,1 à 25% et 6,75 mm +- 0.3 à 75%.
  • L'absence de jeu entre la soupape et sa tige de commande ainsi que l'état général (encrassement, point dur...).
  • La fermeture de la vanne lorsque la commande est terminé.

Si, lors de la commande AC007, aucun mouvement de la soupape EGR n'est constaté ou, si ces contrôles indiquent un blocage ou un grippage irrémédiable, changer la vanne EGR.

PETITE VITESSE RELAIS GMV PETITE VITESSE

CONSIGNES

Aucun défaut ne doit être présent ou mémorisé

Effectuer ce diagnostic après avoir relevé un dysfonctionnement dans le menu commande ou suite a un problème de refroidissement moteur ou de conditionnement d'air.

Consulter la note technique "schémas électriques" de votre véhicule pour localiser les fusibles et relais concernés.

Si, lors de la commande AC011, le "relais groupe motoventilateur petite vitesse" ne s'actionne pas : Effectuer un contrôle du support "relais groupe motoventilateur petite vitesse" et de la connectique du calculateur de contrôle moteur.

Remettre en état si nécessaire.

Si le problème persiste, vérifier le pilotage du relais par le calculateur moteur de la manière suivante : Débrancher le relais "relais groupe motoventilateur petite vitesse", placer une résistance de 50 à 100 Ω sur le support relais à la place de la bobine et relier un voltmètre comme suit :

Borne positive sur + 12 volts Batterie, Borne négative sur la voie 2 du support "relais groupe motoventilateur petite vitesse".

Effacer le défaut, lancer la commande AC011.

Si le voltmètre indique la tension batterie (trois cycles d'1 seconde), changer le relais.

Si le voltmètre n'indique pas la tension batterie (trois cycles d'1 seconde), changer le calculateur. Modifier si nécessaire la configuration du calculateur neuf par rapport aux options présentes sur le véhicule.

* ATTENTION : suivre la procédure de remplacement du calculateur, définie dans la partie "Aide" : Calibration IMA de ce chapitre.

Si le "relais groupe motoventilateur petite vitesse" s'actionne, mais qu'il réside un problème d'enclenchement du groupe motoventilateur, vérifier à l'aide du schéma électrique :

  • la conformité du maxi-fusible de groupe motoventilateur (sur boîtier fusibles moteur et relais),
  • la conformité du "relais groupe motoventilateur petite vitesse",
  • la continuité de la liaison entre la voie 5 du support relais "relais groupe motoventilateur petite vitesse" et la voie 1 de la résistance de petite vitesse,
  • la conformité de la résistance de petite vitesse (résistance et connectique)
  • la continuité de la liaison entre la voie 2 du connecteur de la résistance de petite vitesse et la voie 2 du connecteur de groupe motoventilateur,
  • la conformité du groupe motoventilateur et la continuité de sa voie 1 vers la masse.

Effectuer les réparations nécessaires.

GRANDE VITESSE RELAIS GMV GRANDE VITESSE

CONSIGNES

Aucun défaut ne doit être présent ou mémorisé. Effectuer ce diagnostic après avoir relevé un dysfonctionnement dans le menu commande ou suite a un problème de refroidissement moteur.

Consulter la note technique "schémas électriques" de votre véhicule pour localiser les fusibles et relais concernés.

Si lors de la commande AC012, le "relais groupe motoventilateur grande vitesse" ne s'actionne pas : Effectuer un contrôle du support "relais groupe motoventilateur grande vitesse" et de la connectique du calculateur de contrôle moteur

Remettre en état si nécessaire

Si le problème persiste, vérifier le pilotage du relais par le calculateur moteur de la manière suivante : Débrancher le "relais groupe motoventilateur grande vitesse", placer une résistance de 50 à 100 Ω sur son support, à la place de la bobine et relier un voltmètre comme suit :

Borne positive sur + 12 volts Batterie, Borne négative sur la voie 2 du support "relais groupe motoventilateur grande vitesse".

Effacer le défaut et lancer la commande AC012.

Si le voltmètre indique la tension batterie (trois cycles d'une seconde), changer le relais.

Si le voltmètre n'indique pas la tension batterie (trois cycles d'une seconde), changer le calculateur. Modifier si nécessaire la configuration du calculateur neuf par rapport aux options présentes sur le véhicule.

* ATTENTION : suivre la procédure de remplacement du calculateur, définie dans la partie "Aide" : Calibration IMA de ce chapitre.

Si le "relais groupe motoventilateur grande vitesse" s'actionne, mais qu'il réside un problème d'enclenchement du groupe motoventilateur. Vérifier à l'aide du schéma électrique :

  • la conformité du maxi-fusible (FM15) de groupe motoventilateur (sur boîtier fusibles moteur et relais),
  • l'alimentation en + batterie de la voie 3 du support relais de groupe motoventilateur grande vitesse,
  • la conformité du "relais groupe motoventilateur grande vitesse",
  • la continuité de la liaison entre la voie 5 du support "relais groupe motoventilateur grande vitesse" et la voie 2 du connecteur de groupe motoventilateur,
  • la conformité du groupe motoventilateur,
  • la continuité de la liaison entre la voie 1 du connecteur de groupe motoventilateur et la masse.

Effectuer les réparations nécessaires.

THERMOPLONGEURS N 1 RELAIS THERMOPLONGEURS N 1

CONSIGNES

Aucun défaut ne doit être présent ou mémorisé. Effectuer ce diagnostic en cas de dysfonctionnement, relevé dans le menu commande ou en cas de problème de chauffage / désembuage habitacle.

Consulter la note technique "schémas électriques" de votre véhicule pour localiser les fusibles et relais concernés.

Si le "relais chauffage additionnel 1" ne s'actionne pas (lors de la commande AC301) : Effectuer un contrôle du support "relais chauffage additionnel 1".

Effectuer un contrôle de la connectique du calculateur de contrôle moteur.

Remettre en état si nécessaire.

Si le problème persiste, vérifier le pilotage de ce relais par le calculateur moteur de la manière suivante : Débrancher le "relais chauffage additionnel 1", placer une résistance de 50 à 100 Ω sur le support à la place de la bobine et relier un voltmètre comme suit :

Borne positive sur + 12 volts Batterie, Borne négative sur la voie 2 du support relais chauffage additionnel 1.

Lancer la commande AC301.

Si le voltmètre indique bien la tension batterie (deux cycles d'1 seconde), changer le relais chauffage additionnel 1.

Si le voltmètre n'indique pas la tension batterie (deux cycles d'1 seconde), changer le calculateur. Modifier si nécessaire la configuration du calculateur neuf par rapport aux options présentes sur le véhicule*.

* ATTENTION : suivre la procédure de remplacement du calculateur, définie dans la partie "Aide" : Calibration IMA de ce chapitre.

Si le relais chauffage additionnel 1 s'actionne, mais qu'il réside un problème de chauffage - désembuage habitacle. Vérifier à l'aide du schéma électrique :

  • la conformité du maxi-fusible (FM14) de chauffage additionnel 1 et 3,
  • la présence du + 12 volts batterie en voie 3 du support relais chauffage additionnel 1,
  • la conformité du relais chauffage additionnel 1,
  • la continuité entre la voie 5 du support relais chauffage additionnel 1 et la cosse d'alimentation du thermoplongeur 1,
  • la conformité de la résistance du thermoplongeur : 0,45 Ω +- 0,05 à 20 C,
  • la présence de la masse sur le boîtier à eau (support thermoplongeurs),

Vérifier également le niveau et l'étanchéité du circuit de refroidissement.

Effectuer les réparations nécessaires.

THERMOPLONGEURS N 2 RELAIS THERMOPLONGEURS N 2

CONSIGNES

Aucun défaut ne doit être présent ou mémorisé. Effectuer ce diagnostic en cas de dysfonctionnement, relevé dans le menu commande ou en cas de problème de chauffage - désembuage habitacle.

Particularité : Le "relais chauffage additionnel 2", alimente en parallèle les thermoplongeurs 2 et 4.

Consulter la note technique "schémas électriques" de votre véhicule pour localiser les fusibles et relais concernés.

Si le "relais chauffage additionnel 2" ne s'actionne pas (lors de la commande AC302) : Effectuer un contrôle de la connectique du support "relais chauffage additionnel 2".

Effectuer un contrôle de la connectique du calculateur de contrôle moteur.

Remettre en état si nécessaire.

Si le problème persiste, vérifier le pilotage de ce relais par le calculateur moteur de la manière suivante : Débrancher le "relais chauffage additionnel 2", placer une résistance de 50 à 100 Ω sur son support, à la place de la bobine et relier un voltmètre comme suit :

Borne positive sur le + 12 volts Batterie, Borne négative sur la voie 2 du support relais chauffage additionnel 2.

Effacer le défaut et lancer la commande AC302 : Si le voltmètre indique bien la tension batterie (deux cycles d'1 seconde), changer le relais chauffage additionnel 2.

Si le voltmètre n'indique pas la tension batterie (deux cycles d'1 seconde), changer le calculateur. Modifier si nécessaire la configuration du calculateur neuf par rapport aux options présentes sur le véhicule.

* ATTENTION : suivre la procédure de remplacement du calculateur, définie dans la partie "Aide" : Calibration IMA de ce chapitre.

Si le relais chauffage additionnel 2 s'actionne, mais qu'il réside un problème de chauffage - désembuage habitacle. Vérifier à l'aide du schéma électrique :

  • la conformité du maxi-fusible (FM13)de chauffage additionnel 2,
  • la présence du + 12 volts batterie en voie 3 du support relais chauffage additionnel 2,
  • la conformité du relais chauffage additionnel 2,
  • la continuité entre la voie 5 du support relais chauffage additionnel 2 et les cosses d'alimentation des thermoplongeurs 2 et 4,
  • la conformité des résistances des thermoplongeurs : 0,45 Ω +- 0,05 à 20 C,
  • la présence de la masse sur le boîtier à eau (support thermoplongeurs).

Vérifier également le niveau et l'étanchéité du circuit de refroidissement.

Effectuer les réparations nécessaires.

THERMOPLONGEURS N 3 RELAIS THERMOPLONGEURS N 3

CONSIGNES

Aucun défaut ne doit être présent ou mémorisé. Effectuer ce diagnostic en cas de dysfonctionnement, relevé dans le menu commande ou en cas de problème de chauffage / désembuage habitacle.

Consulter la notice technique "schémas électriques" de votre véhicule pour localiser les fusibles et relais concernés.

Si le "relais chauffage additionnel 3" ne s'actionne pas, lors de la commande AC002 : Effectuer un contrôle de la connectique du support "relais chauffage additionnel 3".

Effectuer un contrôle de la connectique du calculateur de contrôle moteur.

Remettre en état si nécessaire.

Si le problème persiste, vérifier le pilotage de ce relais par le calculateur moteur de la manière suivante : Débrancher le "relais chauffage additionnel 3", placer une résistance de 50 à 100 Ω sur son support, à la place de la bobine et relier un voltmètre comme suit :

Borne positive sur le + 12 volts batterie, Borne négative sur la voie 2 du support relais chauffage additionnel 3.

Effacer le défaut et lancer la commande AC002 : Si le voltmètre indique bien la tension batterie (deux cycles d'1 seconde), changer le relais chauffage additionnel 3.

Si le voltmètre n'indique pas la tension batterie (deux cycles d'1 seconde), changer le calculateur. Modifier si nécessaire la configuration du calculateur neuf par rapport aux options présentes sur le véhicule.

* ATTENTION : suivre la procédure de remplacement du calculateur, définie dans la partie "Aide" : Calibration IMA de ce chapitre.

Si le "relais chauffage additionnel 3" s'actionne, mais qu'il réside un problème de chauffage / désembuage habitacle. Vérifier à l'aide du schéma électrique :

  • la conformité du maxi-fusible (FM14) de chauffage additionnel 1 et 3,
  • la présence du + 12 volts batterie en voie 3 du support relais chauffage additionnel 3,
  • la conformité du relais chauffage additionnel 3,
  • la continuité entre la voie 5 du support relais chauffage additionnel 3 et la cosse d'alimentation du thermoplongeur 4,
  • la conformité de la résistance du thermoplongeur : 0,45 Ω +- 0,05 à 20 C,
  • la présence de la masse sur le boîtier à eau (support thermoplongeurs).

Vérifier également le niveau et l'étanchéité du circuit de refroidissement.

Effectuer les réparations nécessaires.

D'ADMISSION VOLET D'ADMISSION

CONSIGNES

Effectuer ce diagnostic après avoir relevé un dysfonctionnement dans le menu commande ou après le défaut "DF019 : 2. DEF" non résolu, ou suite à un effet client (problème de démarrage, manque de performance ...).

ETAPE 1

Contrôler la résistance de l'électrovanne de volet d'admission entre ses voies 1 et 2. Changer l'électrovanne si sa résistance n'est pas de l'ordre de 46 Ω +- 3 à +25 C.

Assurer la continuité et l'absence de résistance parasite sur les liaisons entre :

Calculateur de contrôle moteur, connecteur C voie F4 Voie 1 connecteur de l'électrovanne.

12 volts après relais  Voie 2 connecteur de l'électrovanne.

Moteur tournant, vérifier la présence d'une dépression de ~ 900 mb à l'entrée de l'électrovanne.

Effectuer les réparations nécessaires en cas d'anomalie (contrôle de la conformité et de l'étanchéité du circuit de dépression ...).

Déconnecter la sortie de l'électrovanne. Avec une pompe à vide, appliquer une dépression de ~ 900 mb sur l'entrée de l'électrovanne. En cas de fuite, changer l'électrovanne sinon lancer la commande AC593. Si l'électrovanne s'ouvre (retour à la pression atmosphérique du manomètre de pompe à vide), passer à l'étape 2.

Sinon, vérifier le fonctionnement de l'étage de sortie du calculateur à l'aide d'un voltmètre : Electrovanne connectée, relier le cordon de masse du voltmètre sur la voie 1 de l'électrovanne et le cordon positif sur la voie 2, effacer un éventuel défaut de l'électrovanne puis lancer la commande AC593 :

Le voltmètre doit affiché trois fois le cycle suivant : 12,5 volts (tension batterie) puis retour à 0 volt.

Si la mesure est conforme, changer l'électrovanne.

Si la mesure n'indique aucun pilotage, ou une tension continue, changer le calculateur de contrôle moteur.

Modifier si nécessaire la configuration du calculateur neuf par rapport aux options présentes sur le véhicule.

ATTENTION : suivre la procédure de remplacement du calculateur, définie dans la partie "Aide" : Calibration IMA de ce chapitre.

ETAPE 2

Placer une pompe à dépression sur la Durit reliant l'électrovanne au poumon de commande, appliquer une dépression de ~ 900 mb côté électrovanne.

Si le poumon ne tient pas la dépression, contrôler l'étanchéité du circuit (poumon inclus).

Effectuer les réparations nécessaires.

Si le poumon tient la dépression mais que le volet reste immobile, changer-réparer le volet d'admission.

Si le poumon tient la dépression et que le volet se déplace correctement, changer l'électrovanne.

TURBULENCES (swirl) VOLET DE TURBULENCES (swirl)

CONSIGNES

Effectuer ce diagnostic après avoir relevé un dysfonctionnement dans le menu commande ou après le défaut "DF107 : 1. DEF" non résolu ou suite à un effet client (manque de performances...).

ETAPE 1

Contrôler la résistance de l'électrovanne de volet de turbulence entre ses voies 1 et 2. Changer l'électrovanne si sa résistance n'est pas de l'ordre de 46 Ω +- 3 à +25 C.

Assurer la continuité et l'absence de résistance parasite sur les liaisons entre :

Calculateur de contrôle moteur, connecteur C voie H4 Voie 1 connecteur de l'électrovanne.

12 volts après relais (injection) Voie 2 connecteur de l'électrovanne.

Moteur tournant au ralenti, vérifier la présence d'une dépression de ~ 900 mb à l'entrée de l'électrovanne.

Effectuer les réparations nécessaires en cas d'anomalie (contrôle de la conformité et de l'étanchéité du circuit de dépression ...).

Déconnecter la sortie de l'électrovanne. Avec une pompe à vide, appliquer une dépression de ~ 900 mb sur l'entrée de l'électrovanne. En cas de fuite, changer l'électrovanne sinon lancer la commande AC594.

Si la vanne s'ouvre (retour à la pression atmosphérique du manomètre de pompe à vide), passer à l'étape 2.

Sinon vérifier le fonctionnement de l'étage de sortie du calculateur à l'aide d'un voltmètre : Electrovanne connectée, relier le cordon de masse du voltmètre sur la voie 1 de l'électrovanne et le cordon positif sur la voie 2, effacer un éventuel défaut de l'électrovanne puis lancer la commande AC594 :

Le voltmètre doit affiché trois fois le cycle suivant : 12,5 volts (tension batterie) puis retour à 0 volt.

Si la mesure est conforme, changer l'électrovanne.

Si la mesure n'indique aucun pilotage, ou une tension continue, changer le calculateur de contrôle moteur.

Modifier si nécessaire la configuration du calculateur neuf par rapport aux options présentes sur le véhicule.

ATTENTION : suivre la procédure de remplacement du calculateur, définie dans la partie "Aide" : Calibration IMA de ce chapitre.

ETAPE 2

Placer une pompe à dépression sur la Durit reliant l'électrovanne au poumon de commande de swirl, appliquer une dépression de ~ 900 mb côté électrovanne.

Si le poumon ne tient pas la dépression, contrôler l'étanchéité du circuit (poumon inclus). Effectuer les réparations nécessaires.

Si le poumon tient la dépression et qu'il est ressenti un mouvement du volet : changer l'électrovanne.

Si le poumon tient la dépression, et qu'il n'est pas ressenti de mouvement du volet : le volet est bloqué.

Effectuer la réparation nécessaire. En cas de blocage irrémédiable, changer le volet de swirl.

    Contrôle de conformité
    CONSIGNES N'effectuer ce contrôle de conformité qu'après lecture des défauts. Conditions d'exécution : moteur arrêté, sous contact. * Ra ...

    Interprétation des paramètres
    MESURE DEBIT D'AIR CONSIGNES Effectuer ce diagnostic après avoir relevé une incohérence dans le menu paramètre ou suite à un défaut non résolu ou ...

    D'autres materiaux:

    Serrure de porte
    DEPOSE DE LA SERRURE DE PORTE AVANT Déposer : la garniture de porte (chapitre 72A.A), la poignée extérieure (chapitre 51A.B), les deux fixations (A), (étoile T30). Appuyer sur les deux arrêtoirs du module (B). Dégager la serrure et ...

    Garniture de bas de marche arrière
    DEPOSE Déposer : la garniture inférieure de pied milieu, l'assise arrière. Avancer le siège avant au maximum. Dégager : la garniture en partie avant (1), la garniture en (2). ...

    Filtres
    Le remplacement des éléments filtrants (filtre à air, filtre habitacle, filtre à gazole...) est prévu dans les opérations d'entretien de votre véhicule. Périodicité de remplacement des éléments filtrants : reportez-v ...

    Categorie


       

    www.rensatis.com © 2019